Publication:

Le Quotidien - 2021-05-01

Data:

UN SERVICE D’ÉDUCATION SPÉCIALISÉE À DOMICILE

AFFAIRES

MYRIAM ARSENAULT JOURNALISTE DE L’INITIATIVE DE JOURNALISME LOCAL marsenault@lequotidien.com

Afin de répondre aux besoins criants dans la population, Rosalie Desgagné a décidé de lancer son entreprise. Elle offre un service d’éducation spécialisée à la maison, une nouveauté dans la région du Saguenay-lac-saint-jean. Selon ses discussions avec l’association des éducateurs spécialisés du Québec, dont elle fait partie, il n’y aurait qu’une seule autre éducatrice spécialisée autonome dans la région, a-t-elle rapporté au Progrès. Cette dernière offrirait ses services par visioconférence, donc Rosalie serait la première à offrir ce genre de service à domicile. PARCOURS La jeune femme de 29 ans est une passionnée et une curieuse de nature. Elle travaille depuis dix ans dans le domaine de l’éducation, avec différentes clientèles. Elle a entre autres travaillé dans une communauté autochtone, à la protection de la jeunesse, dans une maison d’hébergement en santé mentale, en maison de transition et plus. Elle a également cumulé un important bagage scolaire. Elle compte un diplôme d’études collégiales en éducation spécialisée, en plus d’un certificat en santé mentale et termine dans les prochains jours un certificat en psychologie. Il ne lui reste plus qu’à faire un autre certificat en toxicomanie, alors qu’elle vise l’obtention d’un baccalauréat cumulatif. Cela fait seulement une semaine que la professionnelle est travailleuse autonome. Elle voulait se lancer rapidement sur le terrain, alors que selon elle, les besoins sont criants. « L’accès au réseau est tellement bouché présentement, avec le contexte de la pandémie et tout. Il y a tellement de monde qui cherche de l’aide, mais les délais sont parfois très longs. Donc, je me suis dit que c’était un bon moment pour me lancer en affaires. C’est de là que ç’a décollé », explique-t-elle. Après avoir été conseillée par une comptable, Rosalie a lancé sa page Facebook, où elle explique ses différents services. Déjà, en seulement une semaine, l’éducatrice a reçu plusieurs courriels et appels de potentiels clients. Ses services se concentrent surtout sur l’accompagnement de personnes de tout âge. Son objectif est d’outiller les personnes dans le besoin qui souffrent de problèmes de santé mentale afin qu’ils soient plus autonomes. « C’est un service qui peut être rapide et accessible. Je vais cibler des besoins et y répondre rapidement. L’éducateur spécialisé est vraiment outillé pour répondre aux personnes qui ont des vulnérabilités, comme la trisomie 21, le spectre de l’autisme, qui souffrent de troubles de santé mentale comme l’anxiété, la dépression ou de la démence, qui vivent des problèmes de jeu ou dans un couple, qui ont des pensées suicidaires... Bref une foule de clientèles différentes », explique la professionnelle. Elle remplit un plan d’intervention avec chacun des clients et l’adapte selon les besoins de la personne. Selon elle, la pandémie a vraiment exacerbé les besoins en matière de santé mentale. De ce que certaines personnes lui ont dit, il peut y avoir jusqu’à deux ans d’attente pour voir certains professionnels. « Quand je parle à des parents, je trouve qu’ils ont souvent l’air soulagés de pouvoir avoir accès à un service rapide, alors qu’ils sont en attente de voir un psychologue ou un travailleur social. Pendant cette attente, ils peuvent voir un éducateur, qui va faire de l’accompagnement et apporter des solutions », continue-t-elle. SERVICES ADDITIONNELS Pour répondre à une autre demande grandissante, Rosalie souhaite également offrir un service de nounou. Elle sait que plusieurs familles ont activement des besoins de ce côté, avec le manque de place en garderies. Avec son travail en garderie à temps partiel, ses services en éducation spécialisée et de nounou et ses études, Rosalie aime être occupée. Elle avoue qu’elle s’imagine déjà engager de l’aide, si la demande le permet. Mais pour l’instant, elle tient à mettre en place son entreprise et à faire connaître ses différents services. « J’apprends à gérer tout ça, mais j’ai l’énergie pour et je suis vraiment motivée », se réjouit-elle. Plus de détails se retrouvent sur sa page Facebook, Rosalie Desgagné éducatrice spécialisée à domicile.

Images:

Categories:

Le Quotidien

© PressReader. All rights reserved.