Publication:

Le Quotidien - 2021-05-01

Data:

LES DIFFUSEURS AVIDES DE DÉCOUVERTES

ARTS ET SPECTACLES

La pandémie a engendré quelques changements dans la tenue de l’événement RIDEAU, mais n’a pas altéré l’intérêt des diffuseurs pour de nouvelles découvertes. Julie-anne Richard, directrice générale de RIDEAU, témoigne de l’intérêt qu’a suscité l’édition qui s’est déroulée de façon virtuelle en raison de la pandémie. «On a une délégation internationale plus grosse que jamais grâce au virtuel. On a aussi le même nombre de diffuseurs et d’agences», souligne celle qui est à la tête du plus important rendez-vous francophone des arts de la scène en Amérique. Comme les artistes sélectionnés cette année n’ont pu se présenter devant les membres du milieu des arts de la scène réunis, des performances ont été préenregistrées et diffusées, ce qui a forcé le report de l’événement habituellement tenu en février. Du 20 au 23 avril, 48 propositions, dont celles de deux artistes originaires de la région, ont pu être présentées aux diffuseurs du Québec et de l’international. «C’est clair qu’une présence à RIDEAU, c’est extrêmement sélectif. On retient environ 45 propositions sur 300 à 350 dossiers reçus. Une quinzaine de chanteurs et musiciens seulement sont choisis, même si c’est la catégorie pour laquelle le plus grand nombre de propositions sont soumises.» Julie-anne Richard affirme qu’une présence à RIDEAU peut mener à une tournée de dates imposante. « Évidemment, ça n’arrive pas à tout le monde, chaque année. Mais tout à coup, quelqu’un a un coup de coeur pour votre proposition et vous risquez d’avoir un carnet rempli. La carrière est lancée puisque vous êtes à l’affiche d’un théâtre important d’une ville. Ensuite c’est parti! RIDEAU peut faire une différence dans une carrière. » Cette année, malgré les nombreux reports de spectacles, la directrice générale assure que les diffuseurs ont encore de la place pour les découvertes dans leurs calendriers. Elle estime d’ailleurs que les vitrines ont eu un effet positif sur les membres. « On sentait les bienfaits des propositions. J’ai l’impression que c’était une bouffée d’oxygène.»

Images:

Categories:

Le Quotidien

© PressReader. All rights reserved.