Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

QUELLE EST LA MEILLEURE CARTE DE CRÉDIT POUR VOUS ?

AFFAIRES

PAUL-ROBERT RAYMOND praymond@lesoleil.com

Comment s’y retrouver devant la multitude de cartes de crédit jumelées à un programme de récompenses ou de fidélisation? Milesopedia propose en partenariat avec Protégez-vous un outil de comparaison pour aider les consommateurs à faire le bon choix. Air Miles ? Aeroplan ? Programme de points de la chaîne d’épiceries ou de quincailleries ? La question peut sembler banale, mais elle n’a pas de bonne ni de mauvaise réponse. « On a essayé de répliquer quelque chose qu’on faisait quand quelqu’un nous pose la fameuse question : “Quelle est la meilleure carte de crédit ? ” Et c’est très difficile de répondre à cette question. Parce que chacun a des habitudes de vie différentes, a des modes de consommation différents ou des désirs différents », répond Jean-maximilien Voisine, président-directeur général de Milesopedia (milesopedia.com) quand on lui demande d’où lui est venue l’idée de fonder son entreprise en 2015. « On a essayé de reproduire ce schéma de pensée en partant du principe dès le départ de demander à la personne : “Qu’est-ce que vous recherchez ? ” Vous recherchez des remises en argent ou des points pour voyager ? Là, ce sont deux chemins complètement différents. Et ensuite, quand on a saisi ça, on va s’intéresser aux types de programmes, par exemple des programmes de fidélité pour les hôtels, pour les billets d’avion, etc. Et ensuite, viendra la carte de crédit qui sera ciblée en fonction des besoins. » Ce comparateur (www.protegez-vous.ca/argent/cartes-decredit) peut déterminer quelle sera la meilleure carte de crédit avec récompenses qui donnera le maximum de points à son détenteur, selon les dépenses courantes. « Il permet à l’utilisateur d’indiquer ses dépenses mensuelles approximatives dans six catégories d’achats : que ce soit l’épicerie, les voyages, les factures, les transports, entre autres. » RAPPROCHEMENT NATUREL Le rapprochement entre Milesopedia et Protégez-vous s’est fait de façon assez naturelle, selon M.voisine. « Parce que depuis qu’on existe, les journalistes de Protégez-vous recherchent des experts sur des sujets spécifiques et en l’occurrence, les programmes de fidélité et les cartes de crédit », explique-t-il. « Au fil des années, on a eu un partenariat. Ils faisaient des entrevues avec nous pour ces sujets-là. Et de fil en aiguille, en fait, parce qu’ils ont vu que l’année dernière, on avait lancé notre comparateur de cartes de crédit, ils nous ont approchés en début de 2021 pour nous dire : “On lance un appel d’offres auprès de plusieurs entreprises. Est-ce que vous êtes intéressés d’y participer pour la création d’un comparateur de cartes de crédit qui répondrait vraiment aux besoins des utilisateurs de Protégezvous ? ” On a donc participé à cet appel d’offres et on l’a remporté. » M. Voisine, qui se considère comme un avgeek, un passionné d’aviation – « Ça va avec les voyages... », dit-il –, a commencé en 2010-2011 à se spécialiser dans ce sujet à titre personnel. « Et en 2015, j’ai vu qu’il y avait vraiment une absence de contenu en français sur le sujet. Et une journaliste avec qui je suis ami m’avait dit : “Écoute, tu devrais vraiment te lancer là-dedans. Parce qu’il y a une niche.” », raconte-t-il. « Du coup, je me suis mis à écrire sur le sujet en bon père de famille, pour partager mes conseils sur les programmes de fidélité, puis sur les cartes de crédit. » Puis est venue, en 2015, Milesopedia. Ensuite, selon M. Voisine, cette niche francophone sur les programmes de récompenses et les cartes de crédit a fini par attirer l’oeil de certains connaisseurs et certaines institutions financières. « De fil en aiguille, j’ai noué des partenariats avec pratiquement toutes les institutions financières au pays pour que ça devienne une entreprise, finalement, dit-il en ajoutant qu’il est régulièrement informé par les institutions sur les nouveaux programmes à venir. On est dans la boucle. On est devenu un peu un acteur incontournable du secteur. Parce qu’on est les seuls à faire ça en français au pays, au Québec, mais aussi dans l’ensemble du Canada. » COMMUNAUTÉ DE 12 000 MEMBRES Il soutient qu’il peut même parfois apporter son point de vue en raison de la grosse communauté de gens qu’il a mise sur pied. « On a plus de 12 000 membres sur Facebook dans un groupe privé. Donc, c’est un bon vivier, on va dire, pour apprendre sur les récompenses et pour saisir les tendances. » D’ailleurs, d’où vient le nom Milesopedia ? « On cherchait quelque chose qui pouvait à la fois interpeller les francophones et les anglophones, en ce qui concerne l’univers des points et des milles ou des miles, comme on dit en anglais. Même en France, on parle de miles. Et puis, vu qu’on parlait de choses assez complexes, de programmes de fidélité, de termes et de jargon, on s’est dit que ça pourrait être une encyclopédie des miles », conclut M. Voisine.

Images:

© PressReader. All rights reserved.