Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

LES CAPSULES DE LA SEMAINE EN BREF

PROXIMITÉ PME

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. Consultez l’intégralité de ces capsules dans la section Proximité PME sur notre site Web et sur notre application mobile. Garder ou perdre ses employés : à vous de choisir ! Un nombre croissant d’employés changent d’employeurs ou envisagent de le faire. D’ailleurs, cette tendance, qui s’est accentuée pendant la pandémie, est susceptible de persister si les entreprises ne prennent pas les moyens d’y remédier. À cet effet, les entreprises ont du mal à résoudre le problème, car elles ne cherchent pas à vraiment savoir pourquoi leurs employés partent. Si les dirigeants estiment que la rémunération et l’équilibre travail-vie personnelle sont les principaux motifs de démission des employés, les principaux facteurs cités par les employés étaient plutôt qu’ils ne se sentaient pas valorisés par leurs gestionnaires ou parce qu’ils ne ressentaient pas de sentiment d’appartenance au travail. Nouvelle ère, nouvelle gouvernance De meilleures pratiques d’indépendance et de surveillance ont guidé les façons de faire des conseils d’administration ces dernières années. Or, bien que ces lignes directrices soient toujours pertinentes, la montée des changements climatiques, des inégalités économiques, du racisme systémique et de la pandémie doivent nous amener à énoncer de nouvelles mesures en matière de gouvernance d’entreprise, estime le magazine Rotman Management afin d’éviter d’aggraver des problèmes sociaux. Tirer parti des émotions Les gestionnaires ont longtemps laissé de côté les facteurs émotionnels souvent considérés comme irrationnels, ou encore annonciateurs de conflits et de mauvaises prises de décision. Mais ils doivent dorénavant avoir le courage de gérer les émotions, au lieu de les repousser ou les ignorer, constate Michael Parke, professeur à l’école de gestion Wharton School de l’université de Pennsylvanie. Il y aurait en effet de grands avantages à laisser les employés exprimer leurs émotions au travail, positives ou non. Se préparer à toute éventualité Les derniers 18 mois ont démontré l’importance d’être prêt à toute éventualité quand des crises frappent de plein fouet des organisations. Bien qu’il puisse être difficile de trouver «le bon moment» pour se préparer à de telles périodes, il faut assurément le faire avant d’y être obligé. D’ailleurs, l’objectif n’est pas de prédire l’avenir, mais plutôt de ne pas réagir au dernier moment et de se retrouver sur la défensive et devant de plus graves conséquences. Les dirigeants d’entreprises ont donc intérêt à réaliser des audits de changement pour y voir plus clair. La relation client à l’ère des chatbots Les chatbots, ces robots conversationnels dotés d’intelligence artificielle, sont de plus en plus présents dans la vie des entreprises qui les utilisent non seulement pour mieux répondre aux demandes de leurs clients ou fournisseurs, mais aussi comme outil de marketing stratégique. Parmi ces points positifs, le chatbot répond notamment aux questions des clients en temps réel dans différentes langues, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pas de week-end, ni d’horaires de bureau donc pour ces agents conversationnels virtuels.

Images:

© PressReader. All rights reserved.