Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

73 000 QUÉBÉCOIS AVEC DES CONTRAINTES POURRAIENT CONTRIBUER AU MARCHÉ DE L’EMPLOI

PROXIMITÉ PME

SIMON ROBERGE simon.roberge@latribune.qc.ca

Le Groupe Probex souhaite élargir son modèle à l’ensemble de la province. Pour ce faire, il propose au gouvernement du Québec la création d’un nouveau rôle citoyen qui se situerait à mi-chemin entre le marché de l’emploi et la sécurité du revenu. Ce programme de participation citoyenne serait supervisé par Groupe Probex qui formerait des organismes à travers la province et chaque adhérent obtiendrait un statut de citoyen en formation et ses efforts seraient valorisés par l’obtention d’une « bourse d’études » de 125 $ par semaine tant qu’il respecte son engagement de stage. Le gouvernement pourrait aussi rembourser les frais de transport des participants soit environ 1000 $ par année. « Il y a un bassin d’individus sur l’aide sociale à qui on pourrait donner 125 $ par semaine de plus sans leur enlever la sécurité du revenu, explique David Caron, directeur général du Groupe Probex. Ce n’est pas une paie qu’ils veulent, c’est une qualité de vie. Et ça passe par une augmentation du revenu qui pourrait se justifier par une implication. » Le rapport statistique sur la clientèle des programmes d’assistance sociale de février 2020 du ministère du Travail, de l’emploi et de la Solidarité sociale compte 292 215 adultes prestataires des programmes d’assistance sociale. Le Groupe Probex estime qu’environ 73 000 personnes pourraient adhérer au programme de participation citoyenne. « Les gens vivent de l’aide sociale et ils se prennent en main, souligne M. Caron. Pourquoi ne pas leur offrir une reconnaissance citoyenne ? Quand on se présente, on dit notre nom et notre emploi. Ils sont condamnés à dire qu’ils ont l’aide sociale. Nous, on leur dit qu’ils sont en stage. On leur donne un nouveau rôle. » Selon la proposition, le Groupe Probex pourrait « accréditer » des organismes à travers la province pour être en mesure de déployer ce programme. Le Groupe a accompagné plus de 200 personnes depuis sa création en 2014 et propose notamment la présence en continu d’un superviseur-formateur de 7 h 30 à 16 h, du lundi au vendredi. « Ça ne peut pas être fait de n’importe quelle façon, explique David Caron. Si ça fonctionne, il y a une raison et c’est cela qu’on veut exporter. Il faut qu’on puisse former les organismes. » M. Caron demande dans le cadre de ce programme que le gouvernement du Québec s’engage à remettre une subvention annuelle de 30 000 $ pour l’administration du programme et de 50 000 $ par intervenant ou ressource embauchée spécifiquement pour sa mise en place. De plus, Probex estime à 400 000 $ l’engagement financier du gouvernement du Québec nécessaire à l’embauche de cinq professionnels et d’une équipe de direction dédiée à organiser la structure de formation et d’accompagnement pour le démarrage progressif du nouveau programme. NOMBREUX BÉNÉFICES Les bénéfices de créer ce nouveau statut sont très nombreux selon le Groupe Probex. Il y aurait tout d’abord un avantage tangible pour les adhérents qui pourraient trouver un sens à leur travail en contribuant à des besoins réels en entreprise. Il y aurait des bienfaits quant à la diminution de la criminalité, des hospitalisations en psychiatrie, de l’itinérance, de l’isolement social et de la pauvreté. Pour les entreprises, ce programme vient les aider à pourvoir des postes qui sont peu attractifs et où il est difficile de conserver des employés. Elles auraient ainsi accès à un nouveau bassin de main-d’oeuvre. « Dans ma tête, il y a une équation magique, pense David Caron. On désengorge les services sociaux. On vient aider les entreprises et on aide l’individu. » Le Groupe Probex a déposé sa proposition à l’été 2020 et est toujours en attente. David Caron a rencontré quelques fonctionnaires ainsi que l’attaché politique du ministre Boulet, mais il se questionne sur le manque d’appétit pour le projet de la part du gouvernement. « Je suis disponible pour une rencontre », résume-t-il.

Images:

© PressReader. All rights reserved.