Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

LE TEMPS DE L’HUMILITÉ

ESPACE BASEBALL MAJEUR

IAN BUSSIÈRES ibussieres@lesoleil.com

Ceux qui me connaissent savent que je n’aime pas beaucoup me livrer au jeu des prédictions. Cependant, en tant que journaliste sportif, c’est parfois un passage obligé à certaines occasions. Et en tant qu’auteur de cette chronique sur le baseball majeur, j’avais fait quelques prédictions en début de saison, à la demande de Sébastien Lajoie de La Tribune pour une baladodiffusion. Que voulez-vous, je suis incapable de refuser quoi que ce soit au camarade. Et comme la saison régulière des majeures est maintenant terminée, il est temps de faire preuve d’humilité, de revenir sur ces prédictions, et de me rappeler du même coup pourquoi je n’aime vraiment pas jouer les oracles. Car je n’ai pas été très diable. Vraiment pas. J’ai visé juste à quelques reprises, mais je me suis aussi trompé. Et c’est le cas de la plupart des gens qui tentent de prédire l’issue d’une saison. Surtout au baseball majeur. Parce qu’il s’en passe des choses sur six mois et 162 matchs ! Bon. J’avais prédit que les Dodgers de Los Angeles seraient encore la meilleure équipe des majeures et ils ne sont même pas la meilleure équipe de leur division. J’ai eu tort... par une victoire ! Les Giants de San Francisco ont terminé avec 107 victoires et les Dodgers avec 106, deuxième fiche des majeures. Jusque là, pas si bête, non ? BLUE JAYS J’avais aussi dit que les Blue Jays de Toronto faisaient partie des dix meilleures équipes des majeures et ils ont terminé au neuvième rang. Par contre, je vais être honnête, je doutais de la rotation des Jays et jamais, je n’aurais prévu la saison extraordinaire de Robbie Ray, la bonne santé de Stephen Matz, la montée du jeune Alek Manoah ni l’acquisition de l’excellent Jose Berrios par la voie des échanges. J’avais aussi critiqué la décision des Jays de donner 18 millions $ pour une saison à l’arrêt-court Marcus Semien qui, disais-je, « était surtout un arrêt-court défensif qui n’avait pas le coup de bâton pour justifier tant d’argent ». Quarante-cinq coups de circuit plus tard, avouons que j’ai l’air fou. Semien a démontré qu’il avait de la puissance et il fera sauter la banque la saison prochaine. Répétera-t-il ces exploits ? J’en doute... mais ne vous fiez pas trop à moi, je me suis déjà solidement trompé au sujet de Semien ! Pire encore, j’avais affirmé en début d’année que les Jays auraient mieux fait de s’entendre avec Andrelton Simmons, Didi Gregorius ou même Ha-seong Kim plutôt que Semien, puisqu’ils avaient coûté moins cher et frapperaient probablement mieux. Simmons a été le meilleur des trois avec une moyenne de ,223 et 13 circuits. Gregorius en a frappé 13 aussi avec une moyenne de ,209 alors que la recrue coréenne Kim a frappé pour une moyenne de ,202 avec douze doubles et huit longues balles. UN SUR CINQ J’avais aussi prétendu que les cinq meilleures équipes des majeures seraient les Dodgers (2e), les Yankees de New York (8e), les Padres de San Diego (17e), les Braves d’atlanta (12e) et les White Sox de Chicago (6e). Les Braves et les White Sox sont champions de division, les Dodgers ont la deuxième fiche de la ligue, mais ça me fait un sur cinq seulement. J’avais oublié les Giants de San Francisco, les Rays de Tampa Bay, les Astros de Houston et les Brewers de Milwaukee et leur rotation de partants étourdissante. J’avais aussi dit que les Red Sox de Boston auraient une année difficile. Ils ont terminé avec 92 victoires et la septième fiche des majeures et viennent d’éliminer les Yankees dans le match des meilleurs deuxièmes. Honnêtement, je n’avais pas prévu l’effet « monstre » qu’aurait le mur du champ gauche du Fenway Park sur Hunter Renfroe – 33 doubles et 31 circuits et une aubaine à 3,1 millions $ par année – ni l’acquisition de Kyle Schwarber ni le fait qu’à peu près tous les frappeurs des Sox aient connu une bonne saison en même temps. CREUSER SA TOMBE J’avais continué de creuser ma tombe quand j’avais prévu de belles choses pour le jeune voltigeur Clint Frazier des Yankees de New York et pas grand-chose d’intéressant pour le vétéran Brett Gardner que, soyons honnête, je n’ai jamais vraiment aimé. Avec une moyenne de ,222 et dix circuits, Gardner n’a effectivement pas été fameux, mais Frazier a été pire encore avec .186 et cinq coups de circuit. Tout ça pour vous dire qu’il faut toujours prendre les prédictions de début de saison avec un grain de sel, même celles des « experts » qui gagnent leur vie en écrivant sur le sport. Ah oui, j’avais aussi prévu une finale Dodgers-yankees. On verra pour les Dodgers, mais les Yankees ne sont déjà plus là. J’avais aussi ajouté que peut-être que les Rays allaient se faufiler, peut-être les Padres ou peut-être les Braves. Il me reste donc les Dodgers, les Rays et les Braves pour espérer avoir l’air un peu moins fou cette année !

Images:

© PressReader. All rights reserved.