Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

DE L’EXPÉRIENCE ET DES VICTOIRES

SPORTS

DAVE AINSLEY dainsley@lequotidien.com

Les deux représentants régionaux Olivier Dubois et Benjamin Pruneau avaient des attentes bien humbles pour les Championnats canadiens de tennis de table, disputés en fin de semaine dernière, à Laval. Malgré une préparation déficiente en raison d’un manque de matchs et d’entraînements dans la dernière année, ils ont tout de même su tirer leur épingle du jeu à leur première expérience au niveau national. « Ils ont réussi tous les deux à aller chercher des victoires dans leur catégorie, ainsi que dans la catégorie où ils étaient surclassés. Étant donné qu’ils n’avaient pas joué de l’année, c’est mission accomplie, tant pour Olivier que Benjamin », laisse entendre fièrement l’entraîneur des Titans du Séminaire, Sylvain Dubois, précisant que le programme parascolaire a fait une pause d’environ un an en raison des contraintes sanitaires. Les deux joueurs qui sont membres de l’équipe du Québec espoirs, ce qui leur donne accès à des camps pendant l’année, n’avaient pourtant pas l’objectif de gagner un match contre l’élite au Canada, mais plutôt d’avoir une photo de leur progression et de reprendre le rythme. Également inscrit chez les 19 ans et moins, Olivier Dubois, qui s’était qualifié chez les U13 en 2020 avant que la compétition ne soit annulée, a réussi à atteindre les 16es de finale dans la division des 15 ans et moins en remportant ses trois matchs préliminaires. Il s’est incliné devant Chad Ye. Au passage, il a notamment vaincu l’albertain Matthew Ho, médaillé d’argent chez les 13 ans et moins. « C’est quand même assez représentatif. Il a fait un excellent tournoi », de noter Sylvain Dubois, ajoutant qu’il a été le seul Québécois de 14 ans à atteindre la ronde des médailles et à ainsi trouver une place dans le top-32, en plus de remporter l’un de ses trois matchs chez les 19 ans et moins. « Je l’ai inscrit quand même dans le U19 en lui disant qu’au pire, il allait manger des volées. Des championnats canadiens, il n’en fera peut-être pas dix », de mettre en contexte Sylvain Dubois, qui est également son père. « On allait là pour l’expérience et il a quasiment fait mieux qu’on pensait », souligne-t-il, à propos du Saguenéen, qui participera aux prochains Jeux du Québec, à Rivière-du-loup, en mars 2022. Pour sa part, Benjamin Pruneau, âgé de 17 ans, était inscrit chez les 19 ans et moins, ainsi que dans la classe senior ouverte, où le calibre était très relevé. On remarquait notamment la présence de deux joueurs ayant participé aux plus récents Jeux olympiques de Tokyo. Dans les deux cas, il a terminé avec un dossier d’une victoire et de deux défaites, même s’il faisait partie des plus jeunes. « Je suis vraiment content de sa performance. Il a joué contre des gars qui avaient vraiment un plus haut niveau et il a quand même réussi à gagner deux matchs. C’était vraiment une bonne expérience pour lui », d’indiquer Sylvain Dubois, notant sa progression, mais surtout son attitude et ses valeurs, lui qui agit un peu comme le grand frère d’olivier. Depuis quelques années, Benjamin Pruneau a changé son style pour adopter le chopper, une technique qui convient à une minorité de joueurs, mais qui lui a permis de progresser fortement. Il s’agit de se tenir loin de la table et de couper la balle en lui donnant un effet inverse, ce qui donne des maux de tête même aux joueurs les plus aguerris. « Quand il a commencé à faire ça, il a explosé au niveau provincial », soulève Sylvain Dubois, indiquant que son protégé a doublé ses points sur le réseau provincial, passant à près de 1200 points, selon un système similaire au tennis qui récompense les victoires. EN FINALE L’UN CONTRE L’AUTRE AU PROVINCIAL Dans leur préparation, les deux régionaux avaient participé, la fin de semaine précédente, à un tournoi du circuit provincial et le hasard a fait qu’ils se sont affrontés en finale de leur catégorie. La formule est quelque peu complexe, mais les joueurs sont classés par groupe, selon leur rang à l’issue de la première journée de qualifications. Cette fois, l’aîné a eu le dessus sur le plus jeune pour remporter la médaille d’or.

Images:

© PressReader. All rights reserved.