Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

DESSINATEUR UN JOUR, DESSINATEUR TOUJOURS

ARTS

exprimé plus librement à travers le créneau des ateliers. La preuve, c’est qu’après en avoir donné 7000, le plaisir est toujours présent. « J’ai été privilégié de vivre de mon métier et je ne me vois pas prendre ma retraite. Pourquoi j’arrêterais tout pour prendre une jobine, comme le font tant de gens ? Je pratique déjà le métier que j’aime », énonce le dessinateur, avec une sagesse qui l’honore.

Images:

© PressReader. All rights reserved.