Publication:

Le Quotidien - 2021-10-09

Data:

VISUEL UNE BEAUTÉ TERRIBLE

ARTS

lit d’hôpital. C’est la triste réalité de ce qui arrive aux victimes du coronavirus en Indonésie. Cette photo a d’ailleurs déclenché une vague de déni et une forte réaction sur les réseaux sociaux de la part de la population indonésienne, qui a immédiatement crié au montage photo dans le but de semer la peur. La force du World Press Photo 2021, ce sont ces photos à la fois belles et percutantes, parfois dérangeantes, et l’agencement qui est fait entre les clichés pour raconter aux visiteurs l’histoire d’une vie, d’un peuple, du monde. Les forêts luxuriantes succèdent à un phoque en tête à tête avec un masque ou à une invasion de criquets au Kenya. Les couleurs éclatantes contrastent avec l’obscurité des manifestations, des lieux dévastés et des territoires de guerre. La joie du sport laisse sa place à la maladie, au cancer et à la pauvreté. Dans cette beauté terrible, le photographe italien Antonio Facilongo a remporté le premier prix pour le

Images:

© PressReader. All rights reserved.